RSS

LE PHÉNOM’AIME QUI MÈNE: OH J’AIME ! EN SUIS-JE SÛR ?

“Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom. (Luke 21: 17 – LSG)”

Après des mois d’observation et d’analyse, j’ai constaté un phénomène tout nouveau sur les réseaux sociaux qui n’a sans doute laissé personne indifférent. Ce phénomème a fait son apparition avec les mots “j’aime” ou “like”. Normalement, on pouvait croire que ces vocables avaient rapport avec la qualité d’une publication quelconque, sa teneur, sa pertinence. Mais ,si au tout début les choses se passaient apparemment ainsi, au fur et à mesure que le temps passe, leur sens évolue et ils subissent d’énormes changements. De nos jours, le verbe aimer en langage RS (réseaux sociaux) n’a pas toujours rapport avec la teneur ou la qualité d’une publication que ce soit une vidéo, un chant ou une photo. Ce petit “like” ou “j’aime” coûte beaucoup plus cher qu’on le croirait. C’est une nouveau moyen de paiement, une sorte de couronne de gloire, un signe de popularité. Il ne faut surtout pas s’attendre à le voir au-dessous  de n’importe quel article ou publication. Le “j’aime” est définitivement un outil dont on se sert pour exprimer d’abord sa propre existence, pour faire sa propre promotion. C’est donc une nouvelle forme de billet de banque que l’on ne sort pas à tors et à travers ou n’importe comment de son porte-feuille. Avant de cliquer, on observe  ce que cela peut rapporter et si c’est bien la place idéale pour se mettre en valeur, attirer l’attention sur sa propre personne.

Je vous propose ce petit test: “Allez dans votre liste d’amis ou contacts votre réseau préféré, vérifiez bien le nombre. Parmi cette quantité, observez bien le nombre de personnalité, de pasteurs, d’artistes, de spécialistes de tout genre, de croyants confirmés, etc. Essayez de comparez la présence des gens qui réagissent sur vos publications au nombre des personnes que vous avez comme amis. À votre grande surprise, vous verrez, en jetant un oeil sur d’autres profile que les “likes” et le commentaires dépendent surtout de la position sociale, du physique, des études voire l’endroit ou vivent les gens.

Un artiste, un homme politique ou un pasteur très connu peu un beau matin en se réveillant poster sur son mur un message très banal du style: “Bonjour les amis, petit déjeuner délicieux…” ou encore: “Journée de bronzage à la plage” ou encore: “Petite ballade à Paris”. Et dans les secondes qui suivent ce post, les likes et les commentaires tombent comme de la grêle du ciel. L’on peut se demander: “Mais qu’est-ce qui a d’édifiant, de surprenant dans ces simples phrases confirmant un état purement temporaire et éphémère? Comme nous venons de le signaler, ces likes sont comme des pastilles colorées que les amis (es) collent sur ces publications pour faire leur propre publicité. Sans utiliser de longues phrases, ils disent silencieusement: “Regardez, un tel ou untel est mon ami, je figure sur son profil, on y lit même mon commentaire. N’est-ce pas chouette?

Une vidéo ou une photo postée par un inconnu mais qui peut faire mourir de rire obtiendra des milliers de likes et des commentaires aussi hilarants que la publication.
C’est actuellement l’un des critères qu’utilisent certains réalisateurs pour sélectionner les artistes de demains. Il leur suffit d’en collecter une quantité étonnante pour qu’ils confirme leur notoriété. Mais où se situe le petit chrétien par rapport à tout cela?

Nul besoin de vous dire que toute cette hypocrisie crée un climat ou la jalousie et l’orgueil ne peuvent pas s’offrir le luxe d’être absentes. Comment voudriez-vous qu’un mur où les likes foisonnent et où les commentaires tombent comment les arbres de l’Amazone ne déclenche pas un peu de jalousie d’une part et de l’orgueil d’autre part? Seuls ceux qui sont bien imbus de leur objectif ainsi que des réalités du paysage, sauront prendre les choses avec prudence et beaucoup de recul.

Quelle doit donc être l’attente du croyant qui veut utiliser cette outil moderne de communication comme une aide pour son mynistère, sans se laisser prendre dans ce piège? L’important est de ne pas travailler pour attirer l’approbation de la foule. Depuis le temps des prophètes, en passant par celui de Jésus et de ses disciples jusqu’à aujourd’hui, l’admiration n’a pas été du côté des porteurs de la vérité. Si dans certains cas elle a pu l’être, c’était à titre provisoire ou temporaire. Une homme de Dieu couvert de gloire depuis ici-bas doit impérativement s’interroger sur sa gloire à venir. Jésus n’a jamais promis l’admiration de la foule à ses disciples. Il les a au contraire préparés pour accueillir à coeur joie la haine, la perscution, la prison et même la mort à cause de son nom: “Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite: Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre.”

Êtes-vous parfois tentés de prendre un peu de temps pour compter vos likes vos dislikes et vos commentaires afin de vous positionner par rapport aux autres: qui es le plus aimé, le plus connu, qui a plus de côte? Pense à la grosse erreur de David quand il a décidé de faire le comptage de tous les soldats de son armée. Une opération apparemment anodine qui a pourtant provoqué la colère de Dieu. Toute opération qui consiste à renforcer notre moi, mettre en évidence nos réalisations personnelles, nos exploits, nos succès bref, notre propre gloire, ne sera nullement vue du ciel. Notre relation avec le Seigneur, notre écoute de son Esprit habitant dans nos coeurs nous permettra de comprendre quand la ligne est sur le point d’être franchie.

Que Dieu dans sa grâce nous aide à nous positionner par rapport au tendances de notre société présente dans le cercle des croyants mais glorifiant peu son nom ! Aimons-nous les uns les autres, encourageons et exhortons-nous mutuellement en faisant attention pour ne pas transformer nos relations en fond de commerce avec les “likes” comme du vrai likide (liquide). Que Dieu dirige nos coeurs vers la connaissance de son amour, le vrai, afin de pouvoir aimer comme Il nous a aimés et nous aimera éternellement !

Qu’il en soit ainsi !

Amen !

Nous attendons votre visite sur nos sites:

La radio: http://www.radioeben-ezerinternationale.com

Le podcast: http://www.radioeben-ezerinternationale.podomatic.com

 
Leave a comment

Posted by on September 1, 2015 in Uncategorized

 

TRIOMPHE PASCAL

TRIOMPHE PASCAL
Elle est vide la tombe où gisait le Maître, la Vie !
Comme Il l’a annoncé: la mort n’a nul pouvoir sur Lui.
Il est sorti vainqueur de ce combat libérateur
Qui donne accès au ciel à nous qui étions des pécheurs.

Satan a fait la fête en le voyant sur cette croix.
Pour lui, c’était la fin du salut, son sujet de joie.
Mais, oh alléluia, son calcul était erroné,
Le plan du Créateur jamais ne pouvait échoué.

Chantez ! Dansez chrétiens ! Le Roi est désormais vivant.
Il règne dans les cieux les yeux rivés sur Ses enfants.
Là, auprès de Son Père, Il intercède en leur faveur,
Balayant les mensonges du Diable, l’accusateur.

Il reviendra bientôt comme Il l’a un jour annoncé,
Non comme un doux Agneau mais en un Lion courroucé.
Ceux qui ont méprisé Sa grâce au moyen de la foi
Seront tous condamnés pour l’éternité cette fois.

Merci, ô Rédempteur, pour l’oeuvre parfaite et bénie
Que tu as accomplie afin de nous donner la vie !
Reçois ce doux parfum de notre sainte adoration
Auteur incontestable de notre justification !

Auteur Franck DORISTIL
Matin du 5 Avril 2015
29665161_10214046764994537_5598256931977067957_oMon site: http://www.radioeben-ezerinternationale.com

 
Leave a comment

Posted by on April 6, 2015 in Uncategorized

 

LES SECRETS D’UN BON PODCAST

🎧🎤CE QUE LE NOUVEAU PODCASTER DOIT SAVOIR: 🎤🎧

1. Alors que vous vous êtes presque lancés, il est impératif de savoir ce que vous allez faire exactement: Animation musicales’ ? Interviews avec des personnalités, des professionnels ou d’artisans ? Analyses de faits d’actualité ? Reportages ? Formation gratuite ou partage de savoir ? La réponse à cette question est votre premier feu-vert.

3. Si vous comptez interviewer des intervenants, n’annoncez l’émission que lorsque vous aurez réalisé l’enregistrement ou que lorsque vous aurez la garantie que cela se fera vraiment.

5. L’improvisation est une belle expérience de liberté et de maîtrise verbiale. Toutefois, sachez que l’on ne parle pas que pour combler un silence ou pour faire le beau parleur. L’improvisation doit avoir un certain lien avec soit ce qui vient d’être dit, soit ce que vous aimeriez vraiment dire ou ce qui va être dit (ou fait).

7. Pour certains animateurs il est bien plus facilement que pour d’autres vu que chaque morceau de musique, chaque sujet d’actualité peut être une source d’inspiration.

8. Vous n’êtes pas obligés d’avoir un générique ou un jingle dès le lancement. Mieux vaut commencer un show quelconque par une cordiale et courtoise salutation, un simple bonjour au lieu de lancer un jingle mal fait qui fera fuir l’auditeur.

9. Apprenez à maîtriser les “fade” IN et OUT. La beauté d’une émission doit beaucoup aux transitions. Trop brutales, elles sont très gênantes et disgrâcieuses. Si vous devez parler sur l’intro d’un morceau, vérifiez d’abord le niveau pour voir si ce n’est pas trop fort. La voix doit primer sur la musique quand vous l’annoncez.

11. Quand vous aurez droit d’utiliser les oeuvres de certains artistes dans votre show, pensez à leur faire un clin d’oeil quand c’est possible, même s’ils n’écouteront peut-être jamais l’émission. C’est une marque de reconnaissance et aussi un encouragement pour leur travail.

13. N’oubliez jamais que le non respect des droits d’auteur peut vous coûter tout le contenu de vos tirelires et même un petit séjour derrière les barreaux (des portes du pénitencier). Prudence !

15. Ne citez jamais le nom d’une personne dans une émission quelconque si vous n’êtes pas sûrs qu’elle ne le prendra pas mal ou si ce n’est pas un artiste ou un autre partenaire de votre show.

16. Ne forcez pas vos proches à supporter votre travail si l’espace ne correspond pas à votre projet, ou s’il vous fait négliger la contribution que vous devez apporter aux activités domestiques (garde des enfants, le ménage, la vaisselle, promenade de canines, les courses ou d’autres rendez-vous).

17. L’ambiance ou l’atmosphère qui règne sous votre toi impactera considérablement la qualité de vos productions. Faites-en très attention !

Auteur Franck DORISTIL

Podcaster et auteur

Pour écouter mes podcasts : http://radioeben-ezerinternationale.podomatic.com

Autres liens:

Le petit player : https://rceichannel2016.out.airtime.pro/

Lien de la page: https://rceichannel2016.airtime.pro

Le site officiel: http://www.radioeben-ezerinternationale.com

 
Leave a comment

Posted by on August 7, 2022 in Uncategorized

 

DEMANDE-MOI CE QUE TU VEUX…

DEMANDE-MOI CE QUE TU VEUX QUE JE TE DONNE !

(1 Chronique 1.7)

Quel magnifique verset ! Quelles belle parole ! Serions-nous prêts à nous entendre parler de la sorte ? Notre Dieu qui connaît nos cœurs, nos pensées et nos sentiments prendra-t-Il le risque de s!adresser ainsi à nous sans être déçu après ? Nous avons certainement tous des buts à atteindre, des projets et des rêves à réaliser, sont-ils tous compatibles au plan de Dieu et au désir de son coeur pour nous ?

Que voulons-nous de particulier en ce moment ? Pourquoi est-ce bien cela ? Quel en est le motif? La gloire de Dieu se trouve-t-elle quelque part dans ce bric-à-brac de requête de toutes sortes  ? 

Dieu, dans sa largesse, a mis toutes ses bénédictions devant Salomon afin qu’il décide de ce qu’il voulait pour lui, pour sa satisfaction personnelle, pour peaufiner son égo et faire voir aux gens qu’il était le vrai successeur de son père, comblé de toutes sortes de biens. Il avait la liberté de choisir ce qu’il voulait, la permission lui était accordée. Mais le roi a opté pour le contentement, la gratitude, la simplicité. En effet, le traitement avec bonté que son père a reçu du Seigneur et le fait d’être son heureux successeur lui suffisait. Selon lui, il ne lui manquait donc que la sagesse et la connaissance afin de diriger son peuple si grand.

Et si Dieu nous parlait de cette façon, quelle serait la longueur et le contenu de notre liste ? Ne serait- Il pas attristé de voir notre avidité pour les choses périssables ? Nos priorités réjouiraient-elles son coeur ? Ou dirait-Il plutôt: Je regrette de lui avoir fait cette proposition ? 

Mon frère et ma soeur qui jeûner et prier en ce moment, pouvez-vous relire la liste de vos attentes ? Ces dernières correspondent-elle à Matthieu 6:33 (Cherchez d’abord le royaume de Dieu…). 

Notre Père ne ferme pas les yeux sur notre situation matérielle. Il n’est pas contre le fait de demander des choses qui nous permettront d’améliorer notre cadre de vie. Il savait que Salomon pouvait aussi en demander. Mais puisqu’il ne les a pas mis en tête de gondole, en tout premier, Dieu lui a donc refait la liste plus complète. Nous pouvons même dire: Puisque qu’il a fait de l’Éternel ses délices, Il lui a donné ce qui était tout à fait normal à son coeur de désirer. « Je te donnerai en plus de cela (dit l’Éternel) des richesses, des biens et une gloire qu’aucun roi n’a jamais eu avant toi et n’en aura après toi. »

Qu’attendons-nous du Seigneur en ce moment ? Soumettons-Lui d’abord la liste pour qu’Il la modifie. Car sans cela, nous courrons le risque de ne rien recevoir en réponse à nos prières et de pleurer après: Dieu ne m’a pas exaucé. Je suis triste et déçu.

«Vous désirez et vous ne possédez pas; vous êtes meurtriers et jaloux, et vous ne pouvez rien obtenir; vous avez des luttes et des conflits. Vous ne possédez pas parce que vous ne demandez pas. Quand vous demandez, vous ne recevez pas parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.»

‭‭Jacques‬ ‭4:2-3‬ ‭S21‬‬

 
Leave a comment

Posted by on July 9, 2022 in Uncategorized

 

POUR MIEUX ENCADRER LES MUSICIENS ET CHORISTES DE NOS ASSEMBLÉES

SOYONS DES CHASSEURS DE TRÉSORS !

Lorsqu’un responsable d’église apprend que tel ou tel jeune décide enfin de s’inscrire à une école de théologie, la nouvelle fait bondir de joie ceux qui en ont pris connaissance. Et, lorsque le Seigneur avait déjà révélé ce choix à un de ses serviteurs, le Corps de Christ à laquelle cet aspirant ouvrier en rend gloire à Dieu et en fait un important sujet de prière. Avant même qu’il ne mette ses pieds dans cet institut biblique, on commence déjà à imaginer son premier sermon. Il y a des fois où on l’invite même à essayer pour se mettre dans le bain.

Une chose dont il faut se rendre compte, c’est que le culte n’est pas seulement fait de prédications, de sermons et d’études bibliques. Les chants, les hymnes, les cantiques, voire des passages instrumentaux en font aussi partie. Quels conducteurs de louange ou dirigeant de culte aime animer un programme ave que sa seule voix jointe à celle de l’assistance ? La présence même d’un clavier, d’un piano ou d’une simple guitare électroacoustique peut tout changer. Je dis cela sans aucune exagération pour en avoir fait l’expérience à plusieurs reprises. La présence de la musique dans le quotidien d’une forte majorité de la population fait que cette dernière est très attendue dans le culte.

Le Seigneur n’avait nullement besoin de faire ce constat pour demander à son peuple de le célébrer avec toutes sortes d’instruments. Étant l’Auteur de tous dons parfaits, il s’attend à ce que les compétences musicales reçues de sa part soient mises à son service et consacrées à sa gloire.

La question que j’aimerais vous poser est celle-ci: Nos assemblées s’intéressent-elles à l’éducation musicale des jeunes qui se sentent appelés pour servir l’église de cette manière ? Ceux d’entre eux qui ont commencé à prendre des cours reçoivent-ils le soutien nécessaire pour ne pas baisser les bras ?

S’il est presque indispensable d’en compter quelques uns dans l’assemblée, on ne doit pas s’attendre à ce qu’ils y arrivent par hasard. Notre Dieu dans sa sagesse est certes capable de les orienter vers telles ou telles assemblées, mais un plan de formation musicale n’est pas incompatible au ministère ecclésiastique. S’il est inconcevable pour une église de se trouver sans prédicateurs et/ou enseignant, il ne l’est pas moindre pour les musiciens. Il en faut au moins un pour accompagner les chants. Et si tel n’est malheureusement pas le cas, il serait bien de bannir le fatalisme et d’inclure ce besoin dans la listes des sujets de prière.

Pour conclure, nul n’ignore qu’il y pas mal de musiciens et d’artistes chrétiens qui on grandi et commencé à chanter dans l’église pour finir dans le monde, malgré tout, ce besoin reste réel. Parmi ces ouvriers dont a besoin le Maître pour la grande moisson, nos frères et soeurs musiciens et choristes en font aussi partie. Puisse le Maître y pouvoir généreusement !

Auteur Franck DORISTIL

Pasteur et artiste chrétien

 
Leave a comment

Posted by on July 6, 2022 in Uncategorized

 

OÙ SONT LES MUSICIENS ET LES CHANTRES DU SEIGNEUR ?

UN MOT D’ENCOURAGEMENT POUR LES MUSICIENS ET CHANTEURS CHRÉTIENS

Alors que je viens de lire l’un des plus beaux et longs chapitres des Écritures mettant en évidence l’important travail des musiciens et des chantres, une immense joie traverse mon cœur. Je suis en même temps attristé de voir que beaucoup de dirigeants d’église n’accordent pas trop d’importance à leurs musiciens. Certains les considèrent même comme non intéressés aux choses spirituelles. Alors qu’ils devaient être encouragés et encadrés, ils sont presque abandonnés. Prions pour que nos responsables d’églises comprennent qu’il est tout à fait biblique d’avoir des musiciens et des chanteurs qualifiés pour la célébration de la gloire de l’Éternel !

Et, à mes frères et soeurs musiciens et chanteurs chrétiens qui souffrent de cette indifférence, je dirais ce qui va suivre.

Si vous ne vous sentez pas à votre place et ne trouvez pas les moyens, l’encadrement et les encouragements nécessaires dans votre assemblée, ne vous laissez décourager ! Certains ont pris cela comme prétexte pour aller jouer dans le monde. Ce qui est bien pire que de rester sans rien faire dans une église malgré ses talents et son désir de les mettre au service du Seigneur.

Parlez de votre situation à une personne de confiance en lui demandant de prier avec vous pour trouver la direction de Dieu pour votre vie ! En attendant, n’hésitez pas de visiter d’autres églises en toutes discrétion pour voir un peu comment se passent les choses. Il se peut bien que votre vraie église, celle pour laquelle Dieu vous a préparés vous attend quelque part. Avec un peu de patience et de persévérance, vous la trouverez. Dans cette attente, faites en sortes de ne pas négliger vos dons (ou talents). Ainsi, lorsque Dieu donnera l’ordre de faire appel à vous, vous serez prêts pour le service, SON service. Voilà ce que j’avais à vous dire après ma lecture biblique de ce jours dans le livre des Chroniques.

Auteur Franck DORISTIL pasteur et artiste chrétien

 
Leave a comment

Posted by on June 29, 2022 in Uncategorized

 

BLESSED ARE THE PEACE DOERS !

A VERY SIMPLE WAY TO SEEK PEACE:

Not to reply several times by contradicting an interlocutor who is quite sure of his position is a method without complexity and within the reach of all those who want to work for peace. Indeed, many tense relationships and even ruptures have begun as a result of exchanges where no one wants to accept or even tolerate the position of the other.

On the web, more particularly, you should know that everyone’s vulnerability is as if tested when one of their positions is questioned. When the expected reaction is not there and the opposite points the nose in the open, it is often difficult to think of the words courtesy, altruism.

It is therefore important not to consider a statement coming either from our own treasure or from that of a trusted person who we consider a part of ourselves to defend tooth and nail. We will continue to exist even if several opponents brush it aside.

And when the context would require arguing more than twice, we must strive not to change our tone by threatening, cursing, condescendingly treating or rejecting the interlocutors. It is better to abandon a discussion without finding the conclusion that we expect and that would lift us above the fray than to tear it away following heated discussions and thus disturb the peace necessary for the survival of relations. Such an attitude certainly requires a little self-forgetfulness, humility. But you are aware that it is well paid.

Author Franck DORISTIL

Rustic or Peasant Philosophy

A song about peace: https://www.reverbnation.com/Doristil/song/33381645-la-pe-paix-parole-et-musique-joseph

 
Leave a comment

Posted by on June 26, 2022 in Uncategorized

 

Heureux les artisans de paix !

UNE FAÇON TRÈS SIMPLE DE CHERCHER LA PAIX:

Ne pas répliquer plusieurs fois en contredisant un interlocuteur tout à fait sûr de sa position est une méthode sans complexité et à la portée de tous ceux et celles qui veulent œuvrer pour la paix. En effet, beaucoup de relations tendues et de ruptures même ont commencé à la suite des échanges où personne ne veut accepter voire tolérer la position de l’autre.

Sur la toile, plus particulièrement, il faut savoir que la vulnérabilité de tout un chacun est comme éprouvée quand l’une de ses positions est remises en question. Lorsque la réaction attendue n’est pas au rendez-vous et que tout le contraire pointe le nez au grand jour, il est souvent difficile de penser aux mots courtoisie, altruisme.

Il est donc important de ne pas considérer une déclaration venant soit de notre propre trésor ou de celui d’une personne de confiance que l’on estime comme une partie de nous-mêmes à défendre bec et ongles. Nous continuerons d’exister même si plusieurs contradicteurs la balayent du revers de la main.

Et lorsque le contexte demanderait d’argumenter plus de deux fois, nous devons nous efforcer de ne pas changer de ton en menaçant, en maudissant, en traitant avec condescendance ou en rejetant les interlocuteurs. Vaut mieux abandonner une discussion sans trouver la conclusion que nous attendons et qui nous élèverait au-dessus de la mêlée que de l’arracher suite à de vives discussions et de troubler ainsi la paix nécessaire à la survie des relations. Une telle attitude nécessite certes de un peu d’oubli de soi, de l’humilité. Mais vous n’ignorez pas qu’elle est bien payante.

Auteur Franck DORISTIL

De la Philosophie Rustique ou Paysanne

 
Leave a comment

Posted by on June 26, 2022 in Uncategorized

 

LE CHRÉTIEN SUR LA TOILE

UN ÉCHEC CUISANT ?

Les réseaux sociaux nous aident à diffuser la Bonne Nouvelle du royaume sous diverses formes. C’est un énorme privilège dont nous jouissons et qu’il nous faut apprendre à gérer avec sagesse et discernement. Ceux et celles qui passent leurs vies à se demander comment peuvent-ils servir le Seigneur sont maintenant sans excuses. Les opportunités ne manquent vraiment pas. Néanmoins, malgré l’apparent succès de certains sur la toile vu leur notoriété, un triste échec se dessine aussi dans le paysage. Ce qui devrait être un excellent outil de rassemblement et d’unité est malheureusement pour plus d’un « un générateur de groupuscules et d’esprit fanatique ». Des gens qui prétendent avoir la même foi, même Sauveur et qui travaille pour soit-disant la même cause, se comporte comme des adversaires. Ils se croisent dans les fils d’actualité et se regarde avec tant d’indifférence et de condescendance. Certains se plaisent à dénombrer les j’aime et les commentaires recueillis sans faire le moindre effort de passer voir « un petit frère » ou « une petite soeur ».

Est-ce dégradant de s’intéresser aux autres quand on est adulé, aimé ou apprécié ? Est-ce honteux de répondre courtoisement à un commentaire quand on est en tête d’affiche ? Si honte il y a de se montrer hospitalier, courtois, généreux, aimant et altruiste, Celui que nous disons choisir comme Modèle, Jésus-Christ, est passé à côté de sa mission car, pour Lui, ces choses constituaient la toile de fond de son ministère.

Prions pour que Dieu nous donne d’incarner les valeurs qui sont les siennes sur la toile ! Que notre amour les uns pour les autres soit évident aux yeux de tous ! Arrêtons d’encourager par nos attitudes l’esprit diabolique de la division et de la haine ! Demandons-Lui de nous donner plus de discernement pour voir ceux et celles qui ont besoin d’être encouragés, conseillés, voire écoutés !

Si ces nouveaux médias sont des outils mis à notre disposition, n’oublions jamais qu’à l’instant des paroles qui sortent de nos bouches, que pour tous les messages diffusés et les valeurs prônées sur nos comptes nous aurons un jour à « rendre COMPTE ».

Auteur Franck DORISTIL

De la Philosophie Rustique ou Paysanne

 
Leave a comment

Posted by on April 8, 2022 in Uncategorized

 

YOU ALSO CONTRIBUTED TO IT!

YOU ALSO CONTRIBUTED TO IT!
One day, at lunch time, the manager of a large cleaning company decided to take a tour of the various sites of a major city where his employees work, to make sure that everything went smoothly as well as he would have liked. Arriving in a popular spot for tourists, he noticed one of his team members sitting under a tree, looking very sad and discouraged, watching two happy tourists having fun taking pictures of each other. The manager quietly approached the sweeper inviting him to join him in his car for a brief exchange. Frightened, the man began to imagine all the reproaches in the world that they were going to make him.
Once seated in his manager’s car, he began to apologize, “I’m so sorry Mr. So-and-so. All my excuses ! I’m so ashamed of it. ” After a short silence, the manager spoke in these terms: “Ashamed of what? You know dear X, I have watched you closely and my conclusion is that you must have deep sorrow, great sadness, maybe just trying to imagine yourself in the place of these happy tourists. One thing you should never forget is that if you didn’t do your job well, they would speed through this place without stopping for even a moment. You have in some ways contributed to their happiness without realizing it. Isn’t that great? Now, every time you move a trash can or collect trash, tell yourself it’s to help passers-by feel good, to be happy. “
With a dumbfounded air, the moved sweeper looked at his boss, saying: Thank you sir! Thank you ! That’s all I needed. And since he couldn’t shake hands, with a nod, they parted with a big smile on their faces.

No matter what profession or profession you have, one of the best ways to keep a positive mind and a happy heart is to never forget the very purpose of your job. Somewhere in the long chain you will find someone whose well-being, health, even life depends in part on your little daily tasks that you so often underestimate.

Author Franck DORISTIL
From Rustic or Peasant Philosophy (Inspired by a course taken on Linkedin)

 
Leave a comment

Posted by on October 4, 2021 in Uncategorized

 

VOUS Y AVEZ CONTRIBUÉ

Un jour, à l’heure de la pause déjeuner, le gérant d’une grande société de nettoyage a décidé de faire un tour sur les différents sites d’une importante ville où travaillent ses employés, afin de s’assurer que tout se passe aussi bien qu’il l’aurait voulu. Arrivé sur une place très prisée par les touristes, il a remarqué, assis sous un arbre, l’un des membres de son équipe, l’air bien triste et découragé, observant deux touristes heureux qui se prenaient en photo en s’amusant. Le responsable s’est approché discrètement du balayeur l’invitant à le rejoindre dans sa voiture pour un bref échange. Effrayé, l’homme commençait à imaginer tous les reproches du monde qu’on allait lui faire.

Une fois assis dans la voiture de son responsable, il s’est mis à s’excuser: « Je suis vraiment désolé M. Untel. Toutes mes excuses ! J’en ai tellement honte.» Après un court silence, le responsable a pris la parole en ces termes: « Honte de quoi ? Vous savez cher X, je vous ai observé attentivement et ma conclusion est que vous devez avoir un profond chagrin, une grande tristesse, peut-être juste en essayant de vous imaginer à la place de ces touristes heureux. Une chose qu’il ne vous faut jamais oublier, c’est que si vous n’avez pas bien fait votre travail, ils passeraient en toute vitesse en cet endroit sans s’y arrêter même un court instant. Vous avez en quelques sortes contribuer à leur bonheur sans vous en rendre compte. N’est-ce pas formidable ?  Désormais, à chaque fois que vous déplacerez une poubelle ou collecterez des déchets, dites-vous que c’est pour aider les passants à se sentir bien, à être heureux.»

D’un air ébahi, le balayeur ému regarda son chef en lui disant: Merci Monsieur ! Merci ! C’est tout ce dont j’avais besoin. » Et comme il ne pouvait pas se serrer la main, d’un signe de la tête, ils se sont séparés avec grand sourire aux lèvres.

Peu importe ce qui vous exercez comme profession ou comme métier l’une de meilleures façons de garder un esprit positif et un coeur joyeux est de ne jamais oublier la finalité même de votre travail. Vous trouverez quelque part dans la longue chaîne quelqu’un dont le bien-être, la santé, voire la vie dépend en partie de vos petites tâches quotidiennes que vous sous-estimez tant des fois.

Auteur Franck DORISTIL

De la Philosophie Rustique ou Paysanne (Inspirée d’un cours suivi sur Linkedin)

Lien de ma radio: https://rceichannel2016.out.airtime.pro/rceichannel2016_a

 
Leave a comment

Posted by on October 2, 2021 in Uncategorized

 

LA COMMUNICATION VERBALE : UN PRIVILÈGE ?

UN PRIVILÈGE SOUS-ESTIMÉ:

Dans un monde où le silence et l’indifférence sont en train de s’imposer comme normes, saviez-vous qu’à chaque fois que vous vous trouvez en face d’une situation (quelle qu’elle soit) où il vous est donné de vous exprimer, vous devriez toujours la considérer comme un privilège ? Je vais tout de suite m’expliquer.Quand vous prenez la parole (sans vous en rendre compte, puisque ce n’est nullement naturel chez l’humain) vous avez le choix entre mettre à l’aise ou gêner, réjouir ou attrister, encourager ou plonger dans l’abattement, remonter le moral ou écraser, valoriser ou démoraliser votre interlocuteur, et cela peu importe la teneur de l’échange. Par ailleurs, tout cela peut se faire juste en quelques secondes, en un rien de temps. Sans même que vous vous en rendiez compte. Étonnant ! Non ?

La personne qui nous adresse la parole nous offre involontairement les clés de deux coffres que nous avons tous en nous: l’un contenant tout ce qui convient à une bonne discussion du début à la fin, et l’autre, tous les éléments pouvant transformer un simple mot ou une courte phrase en dispute inutile, avec de très graves conséquences. Même une personne connue pour sa bonté et sa gentillesse peut se trouver un jour avec la mauvaise clé et commencer à surprendre ceux qui l’ont toujours pris pour un extra terrestre.

Malheureusement, notre vision erronée de la communication nous laisse rarement le temps de saisir les enjeux de ce merveilleux outil (et également cette arme nocive) et de nous en servir non machinalement, mais de façons consciente. Pensons aux différentes échanges que nous avons eues durant cette journée et faisons-en un évaluation sans partialité ! Sans penser à nos interlocuteurs, choisissons-en une dans laquelle nous avons mis en pratique les principes d’une bonne communication !

Les ingrédients favorisant une bonne communication sont en nous, mais mélangés à ou côtoyant d’autres produisant l’effet contraire. Il faut savoir à tout moment faire un choix entre le bon et le mauvais. Communiquer, c’est comme marcher sur un fil à la manière du funambule. Il faut toujours de l’équilibre dans les mots, les sentiments, le regard, etc. Oui, parler est même bien plus dangereux que le travail du funambule puisqu’en cas de négligence, les dégâts collatéraux peuvent être très nombreux, ainsi que les personnes édifiées quand çà se déroule selon les règles. (À suivre)

Auteur Franck DORISTIL

Décryptage de la communication verbale

 
2 Comments

Posted by on September 8, 2021 in Uncategorized

 
 
%d bloggers like this: